Présentation

Catégories

Lundi 14 juillet 2014 1 14 /07 /Juil /2014 08:00

    Ce printemps le résultat des élections m'a beaucoup attristée. J'ai pensé au "liberté, égalité, fraternité" inscrit sur toutes nos mairies et écoles, et à ce que cela signifiait pour moi.

Alors j'ai décidé de faire ma version du quatorze juillet. Une fête fraternelle et joyeuse à laquelle participent des gens de toutes origines, de tous les âges...

quatorze-juillet-ok-blog.jpgLe traditionnel bal est en place et tout le monde attend le feu d'artifice...

 quatorze-juillet-detail1-ok-blogEnfants, parents et grands-parents dansent...Dans le fond, un jeune apporte quelque chose à boire à sa grand-mère...

quatorze-juillet-detail4-ok-blog.jpgSami et son épouse ont préparé un délicieux couscous pour les clients de l'épicerie.

quatorze-juillet-detail5-ok-blog.jpgLes enfants de cette jolie dame espagnole pourront déguster sa paëlla en rentrant du feu d'artifice...

quatorze-juillet-detail3-ok-blog.jpgDevant la mairie, voilà une dame qui n'ira pas danser...les pompiers sont là pour l'accompagner à la maternité.

Je vous souhaite à tous un beau 14 juillet ! Faites la fête, dansez, aimez comme vous voulez!

 

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Jeudi 10 juillet 2014 4 10 /07 /Juil /2014 17:46

Ces deux-là, oui, ce sont les amoureux du banc public...

amoureux-bancpublic-detail1-blogCe découpage mesure 36x25, comme le précédent, "le départ en pique-nique".

amoureux-bancpublic-okA la suite d'une discussion avec mon galeriste J-D. Mermod, l'idée nous était venue de faire une exposition où je serais cachée, plus ou moins discrètement, dans chacun des découpages, un peu comme Hitchcock dans ses films ...J'aime bien ce genre de détails, d'ailleurs dans le temps je cachais des souris dans mes tableaux. M'avez vous reconnue dans celui-ci ?

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 18:50

Quand j'étais petite, nous habitions un endroit qui ressemblait un peu à ce découpage. Un quartier comme tant d'autres, avec des arbres et un toboggan pour les enfants en bas de l'immeuble.

Avec l'été qui arrive, j'ai imaginé une famille partant pour un pique-nique à la campagne...

depart-pique-nique-ok-blogPour l'essentiel de mes découpages je dessine tout selon ma mémoire ou mon imagination. Mais parfois j'ai envie d'un petit détail qui soit plus réaliste, ici c'est la Renault 12 (souvenir autobiographique) pour laquelle je me suis documentée !

depart-pique-nique-detail-ok-blog.jpgVous aurez de mes nouvelles très bientôt avec tous les nouveaux découpages que j'ai à vous montrer, j'avais pris un retard considérable dans les photos récemment...

Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /Juin /2014 14:48

L'appel fut lancé par Tony, Isa et quelques autres amis...Nous allions, avec nos amis artistes,  prendre possession de la Ville, dans la nuit du 20 juin, et y disséminer nos créations. L'idée maîtresse était d'interagir avec l'espace urbain, à la manière des artistes de street-art, mais sans déteriorer, avec des matériaux éphémères.

C'est ainsi que, aidée et soutenue par une équipe d'amies venues découper avec moi 240 cadenas d'amour en papier (ainsi que leurs clés respectives !), nous avons transformé un petit coin sombre du centre ville de Voiron, en un endroit romantique, tel le Pont des Arts à Paris ou le Ponte de l'Accademia à Venise.

cadenas-damour-nuit2.jpg

     

cadenas-damour-nuit1

cadenas-damour-nuit3

    Dans la nuit, puis au petit matin, les visiteurs ont tout de suite joué le jeu et les cadenas se sont rapidement ornés de prénoms, initiales, et divers mots d'amour et d'amitié...  

cadenas-damour-matin2.jpg 

cadenas-damour-matin4

cadenas-damour-matin7

Parmi ces mots d'amour on pouvait lire "A mon chevalier"..."Aime moi" "Papa, Maman et moi" "Pour la vie" "Pour l'instant présent et celui juste après..."

En 48 heures tous les cadenas étaient pleins. Je les ai récoltés hier au soir pour ne pas laisser l'installation se déteriorer...juste à temps car nos services municipaux ont nettoyé la quasi-totalité des créations ce matin.

Vous pouvez allez admirer tout ce qui s'est fait dans la ville sur le blog de mon cher et tendre.

 

cadenas-damour-ombre2

 Toutes ces photos ont été prises par notre ami Vincent Martin, que je remercie chaleureusement, ainsi que mes amies découpeuses d'un soir : Christine, Valérie, Danièle, Francine, Carole, Pia, Anne, Camille et Domi ! Vous êtes formidables...

 

 

 

 

Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Expositions
Jeudi 12 juin 2014 4 12 /06 /Juin /2014 20:30

Ce week-end nous visitions la grande exposition de découpages de l'Association des Amis du Découpage sur Papier, en Suisse, à Prangins.

affiche-prangins.png

 Que de merveilles à voir là-bas...Outre la centaine de découpages sélectionnés pour cette exposition, j'ai enfin pu voir de près une chaise à portraiturer, ou pantographe, système utilisé au XVIII° siècle pour dessiner la silhouette des personnes, que l'on découpera ensuite. Je rêvais d'en voir une un jour !

Pour info autrefois ça ressemblait à ceci :

pantographe

Le principe c'est de suivre avec pointe du bras articulé l'ombre du sujet, et la magie du système fait avec une mine graphite le même tracé mais en plus petit sur le papier à gauche de l'écran.

Pour en savoir plus vous pouvez aller voir , et la même machine en 2014, ça donne ceci :

  montage-pantographe.jpg

C'est très simple à utiliser même s'il faut retoucher un peu le trait sous peine de ne pas trop se reconnaitre ! Malheureusement je n'avais pas apporté mon papier ni mes ciseaux, je me suis contentée de m'exercer en traçant la silhouette de mon homme sur le dos du programme...Un beau jouet avec lequel j'aurais volontiers passé la journée pour découper tous les visiteurs qui passaient par là !

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : mon univers
Vendredi 6 juin 2014 5 06 /06 /Juin /2014 18:04

 

Je ne me lasse pas d'admirer la force graphique et la spontanéïté des découpages d'Andersen. Il y a quelques années, pendant mes études, nous avions -avec mes deux amies- écrit un mémoire sur les contes de fées. Ce mémoire représentait deux ans de travail et de documentation sur le thème des contes.

 Quelle émotion quand j'ai découvert, des années plus tard, qu'Andersen était aussi un formidable découpeur ! La sensation qu'une boucle se bouclait, et que même avant d'être venue à la création quelque chose me menait silencieusement vers ce que je fais aujourd'hui.

  livre-andersen-interieur.jpg

On peut en savoir plus dans ce petit livre que mon libraire de quartier m'a procuré :

 livre-andersen.jpg

 

Mais aussi dans cet article :

 

http://lajoieparleslivres.bnf.fr/simclient/consultation/binaries/stream.asp?INSTANCE=JOIE&EIDMPA=PUBLICATION_6759

 

Ici à l'atelier ça papote et ça raconte des histoires, mais pas des contes littéraires, ce serait plutot des potins : voici "la loge de la concierge" (25x36 cm) un de mes récents découpages.

logeconcierge-entier-blog.jpg...Et comme on me pose souvent la question, ma prochaine exposition se déroulera en novembre-décembre à La Galerie du Marché, à Lausanne.

Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : mon univers
Mercredi 21 mai 2014 3 21 /05 /Mai /2014 10:40

"Non, se disaient maintenant les frères gitans, leurs vies n'étaient pas si misérables. Ils n'étaient pas les plus pauvres. Ils n'étaient pas des rampants sans feu ni lieu, puisqu'ils avaient des camions, des caravanes, et de belles femmes qui portaient de jeunes enfants. Que pouvait-on demander de plus à la vie ?"

 Alice Ferney, Grâce et dénuement

  lesroms-entier-blog

Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Mercredi 14 mai 2014 3 14 /05 /Mai /2014 10:29

Aujourd'hui quelques réalisations en art postal...Quand j'écris aux amis j'aime bien faire des petits découpages traditionnels aux ciseaux...changer de technique et de style pour m'amuser un peu.

lettre-armelle.jpgComme ce coeur fait à partir d'un papier plié...

lettre-jdOu ce coucou, travaillé en symétrie aussi...

lettre-eni-mariette.jpgQuand les amis prennent le temps de poser pour moi je leur découpe leur profil aux ciseaux comme à l'époque romantique...Je collectionne les "profils" particuliers, j'adore quand les personnes ont des lunettes, un chapeau ou une coiffure caractéristique ça me donne envie de les découper.

lettre-marc.jpg

Voici ma lettre envoyée pour l'appel à artistes lancé par Marc Pessin sur le thème de sa "L'art de la poste". L'exposition commence dimanche prochain, à son atelier de gravure, à St Laurent du Pont. Ce jour là ce sera l'inauguration du livre de Pierre Péju "Le bibliotaure" avec les photographies de Geo Ichtchenko.

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : DIVERS
Vendredi 2 mai 2014 5 02 /05 /Mai /2014 14:33

"La robe de mariée"...une petite fille rêve et se questionne sur son avenir...

robe-de-mariee-entier-blog.jpgCe découpage pourrait aussi s'appeller "quatre étapes dans la vie d'une femme".

robe-de-mariee-detail-blog.jpg

robe-de-mariee-detail2-blog.jpg

robe-de-mariee-detail3-blog.jpg

Ce dernier détail vous permet de constater à quelle étape je me situe...Ce jour-là ma lassitude des travaux ménagers s'était traduite sans détour dans ce coin du tableau. Je ne me suis donc pas représentée en train de découper mais de faire la lessive !

Je vous souhaite un joli mois de mai...

Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Mercredi 23 avril 2014 3 23 /04 /Avr /2014 13:25

Ces phrases sont des extraits de la lettre d'adieu que Gabriel Garcia Marquez, disparu il y a quelques jours, avait écrite à ses amis.

Je l'ai découverte sur le blog de Christophe Renoux, peintre dont j'aime tant le travail et dont je suis régulièrement le blog.

Ce texte a profondément résonné en moi et j'ai eu l'idée de l'illustrer avec quelques-uns des découpages qui composent l'ensemble "Instants Fragiles" présenté au Belvédère ce mois-ci. 

 

«Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette de chiffon et m’offrait un bout de vie, je profiterais de ce temps le plus que je pourrais. Il est fort probable que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais je penserais en définitive tout ce que je dis. J’accorderais de la valeur aux choses, non pour ce qu’elles valent, mais pour ce qu’elles signifient.

 instantfragile2-blog

Je dormirais peu, je rêverais plus, j’entends que pour chaque minute dont nous fermons les yeux, nous perdons soixante secondes de lumière.

 

Je marcherais quand les autres se détendent, je me réveillerais quand les autres dorment. J’écouterais lorsque les autres parlent et… combien je savourerais une bonne glace au chocolat.

 

Si Dieu me faisait présent d’un bout de vie, je me vêtirais simplement, m’étalerais à plat ventre au soleil, en laissant non seulement mon corps à découvert, mais aussi mon âme.

 

  instantfragile6-blog

Bon Dieu, si j’avais un cœur, j’écrirais ma haine sur la glace et attendrais que le soleil se lève. Dans un rêve de Van Gogh, je peindrais sur les étoiles un poème de Benedetti et une chanson de Serrat serait la sérénade que je dédierais à la lune. J’arroserais de mes larmes les roses, afin de sentir la douleur de leurs épines et le baiser de leurs pétales.

 instantfragile12-blog

Bon Dieu, si j’avais un bout de vie… Je ne laisserais pas un seul jour se terminer sans dire aux gens que je les aime, que je les aime.

instantfragile15-blog

 Je persuaderais toute femme ou homme qu’ils sont mes préférés et vivrais amoureux de l’amour. Aux hommes, je prouverais combien ils sont dans l’erreur de penser qu’ils ne tombent plus amoureux en vieillissant, sans savoir qu’ils vieillissent en ne tombant plus amoureux. Aux anciens, j’apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse, mais avec l’oubli.

 instantfragile1-blog

J’ai appris tellement de choses de vous autres, les humains… J’ai appris que tout le monde voulait vivre dans le sommet de la montagne, sans savoir que le vrai bonheur est dans la façon d’escalader. J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre avec son petit poing, pour la première fois le doigt de son père, il l’a attrapé pour toujours.

 instantfragile3-blog

J’ai appris qu’un homme a le droit de regarder un autre d’en haut seulement lorsqu’il va l’aider à se mettre debout. Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.

 instantfragile13-blog

Si je savais qu’aujourd’hui c’est la dernière fois où je te vois dormir, je t’embrasserais si fort et prierais le Seigneur pour pouvoir être le gardien de ton âme. Si je savais que ce sont les derniers moments où je te vois, je dirais « je t’aime » et je ne présumerais pas, bêtement, que tu le sais déjà.

 instantfragile7-blog

Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une deuxième chance pour bien faire les choses, mais si jamais je me trompe et aujourd’hui c’est tout ce qui nous reste, je voudrais te dire combien je t’aime, et que je ne t’oublierai jamais.

instantfragile10-blog

 Le demain n’est garanti pour personne, vieux ou jeune.

 instantfragile5-blog

Aujourd’hui est peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes. Alors n’attends plus, fais-le aujourd’hui, car si demain n’arrive guère, sûrement tu regretteras le jour où tu n’as pas pris le temps d’un sourire, une étreinte, un baiser et que tu étais très occupé pour leur accorder un dernier vœu.

      instantfragile8-blog

Maintiens ceux que tu aimes près de toi, dis leur à l’oreille combien tu as besoin d’eux, aimes-les et traite les bien, prends le temps de leur dire « je suis désolé », « pardonnez-moi », « s’il vous plait », « merci » et tous les mots d’amour que tu connais.

  instantfragile9-blog

 Personne ne se souviendra de toi de par tes idées secrètes. Demande au Seigneur la force et le savoir pour les exprimer. Prouves à tes amis et êtres chers combien ils comptent et sont importants pour toi.

instantfragile16-blog

     Il y a tellement de choses que j’ai pu apprendre de vous autres…Mais en fait, elles ne serviront pas à grande chose, car lorsque l’on devra me ranger dans cette petite valise, malheureusement, je serai mort. »

 

Gabriel Garcia-Marquez,

 

Lettre d'adieu à ses amis.

 

Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : PAPIERS DECOUPES
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés